vendredi 12 octobre 2007

Les Semurois se plaisent fort en l'accointance des estrangers


"Les Semurois se plaisent fort en l'accointance des estrangers", voilà la devise qu'arbore fièrement la ville de Semur-en-Auxois, au point de l'inscrire en lettres gothiques sur la façade de sa porte principale, phrase écrite par le célèbre humaniste Allemand, Sebastian Münster, offrant aux touristes un formidable message d'accueil et d'hospitalité. Intrigué par cette phrase et curieux d'en savoir un peu plus sur l'histoire de cette bonne vieille ville de Semur, dont j'ai l'intention de devenir maire, je me suis livré à la lecture du livre 2 de sa fameuse Cosmographia Universalis, qui contient les chapitres sur la France, en particulier le chapitre Du reste des villes, & contrees du pays Bourguignon, & nommément de l'Auxois, Chalorois, & Maconoius, & choses remarquables en ces contrees. Quelle ne fût pas ma surprise d'y lire que cette phrase était le fruit d'une formidable supercherie, la phrase étant bel et bien tronquée. En voici le contenu intégral :
"Les Semurois se plaisent fort en l'accointance des estrangers, mais haissent bien davantage les Françoys".

Je suggère donc de faire de cette phrase, rendue à son authenticité, la nouvelle devise de Semur-en-Auxois.

En outre je ne résiste pas au plaisir de vous livrer le passage complet sur Semur, il illustre assez bien la verdeur et la bonhommie des moeurs semuroises, et plus largement, bourguignonnes :

"
Les Semurois se plaisent fort en l'accointance des estrangers, mais haissent bien davantage les Françoys. De faict, lorsque je me rendys en cestuy bourg je fus ascueillys fort plaisament par ses habytants. Toutes foys je ne pus trouver oncques auberge pour y reposer, aussi je demandoys le gite à quelque bergier qui voulu bien m'hesberger pour une nuyté dans sa bergiérie. La nuyt, tandys que je dormoys pesament j'oys un grand bruy, je crus qu'il s'agissoy d'une beste. Cestoy ledit bergier qui venoy tou desnudé de son corps, il s'estriva avec un mouston et l'enscularda derechef sans austre forme de proçay dans l'enscoulure de son postérieur. Il me proposa de le resjoyndre, je restrivai puis acceptoy, et prist la place du milyeu, dite place françoyse en cestuy constrée. Les Semuroys sont décidément de fort joyeux bousgres."

Un portrait de ce joyeux drille de Sebastian Münster.

3 commentaires:

Vercingetorix a dit…

Pour ceux qui voudraient compulser ce formidable ouvrage géographique, offrant un saisissant panorama du monde au XVI° siècle, je vous recommande chaudement l'édition de Michel Sonnius, publiée à Paris en 1575.

Shil a dit…

Ceci est censé representer la Bourgogne, je suis d'accord sur le coté festif de la Bourgogne, que d'autres contrées comme la Bretagne ne peuvent que nous envier, mais je ne me reconnais pas d'origine grec... ^^

Dommage que vous soyez si extremiste dans vos mots, et si peu actif dans vos faits. Seul la presentation en tant que maire me semble concraite dans vos gestes.Le taggage etait parfaitement ridicule, meme etant adolescant nous avons fait bien plus de bruit, avec un seul simple tag, qui parut dans le journal de Saone et Loire. Vos tags me font penser au grafittis que l'on pouvait trouver sur les tables des lycées.

Des actes plus concrets, sont plus utiles. Vous semblez emplis de connaissances sur la Bourgogne, alors au lieu de meprisez, par de sardonniques repliques les Bourguignons moyens, victimes de la propaguande francaise, pourquoi ne pas utiliser les memes armes que les Francais, et de reapprendre aux Bourgignons leurs traditions, leur histoire, leurs coutumes et la facon d'etre, propre a notre culture, que les medias nous font oubier. Il ya maintes facon de faire sans violence, sans haine, meme si les agacements se font souvent sentir face a tant d'ignorance, je vous l'accorde. Prenez la liste des associations de notre region, et vous trouverez certainement des personnes chauvines mais pacifistes et plus actives que vous.

Bref, nous continuerons a lire vos "temeraires" articles digne de votre "maitre". Bienque je personnellement, je vote pour le ni dieu ni maitre.

En vous souhaitant une bonne continuation.

Shil, une des fondatrices et activistes du FLPPB.

Vercingetorix a dit…

Chère Shil,
Il est vrai qu'écrire des slogans sur des poubelles ne mènera pas à l'indépendance, mais si les termes étaient si forts, c'est qu'ils visent à metttre d'abord en évidence la portée symbolique de cet acte. Pour la première fois en Bourgogne depuis plus d'un sièle (à ma connaissance du moins), la présence française était remise en cause publiquement et l'indépendance bourguignonne revendiquée. C'est un acte non négligeable. Comme votre mouvement, nos actions terroristes sont symboliques, elles n'ont pas vocation à être violentes.
Qu'il faille en faire davantage c'est une évidence, et pour l'instant les moyens nous manquent quelque peu, mais certainement pas la motivation. Nous tâchons donc de contrer la propagande française sur ce site, sur certains forums, autour de nous ds que nous le pouvons, le nombre de nos sympathisants ne cesse d'augmenter et nous espérons que bientot ces idées auront quelque poids. Il est vrai que nous avons peu de contact avec des associtations culturelles car notre mouvement, s'il s'appuit sa légitimité sur l'Histoire et sur une culture ancestrale, a d'abord une vocation politique.
Bonne continuation pour votre mouvement dont nous ne pouvons que nous sentir solidaires.