jeudi 6 décembre 2007

L'ordre de la Toison d'Or

Non la Toison d'Or n'est pas seulement un centre commercial en délabrement ni une vieille légende grecque rendant hommage à des moeurs ambigües, depuis le 10 janvier 1430, c'est aussi un pretigieux ordre de chevalerie bourguignonne. Elle trouve son origine dans l'incroyable capacité bourguignonne à sublimer les turpitudes français, en effet le roi d'Angleterre, subjugué par les innombrables qualités de Philippe le Bon (on le serait à moins), et afin de le remercier pour son aide dans la lutte contre les Français lors de la Guerre de Cent ans et de saluer ses légendaires succès auprès de la gente féminine (ou féminisante), décide de lui remettre la décoration la plus prestigieuse : l'ordre de la jarretière (l'ordre des chevaliers preux et galants). Or voilà, accepter une récompense du roi d'Angleterre revenait à le reconnaître officiellement comme suzerain, et le roi de France fit valoir sa suzeraineté sur le duc de Bourgogne (suzeraineté toute théorique d'ailleurs, la Bourgogne étant indépendante dans les faits, et sur laquelle voulait revenir Charles le Téméraire s'il avait eu le temps d'achever sa geste éblouissante). Vexé de n'avoir pû être décoré Philippe le Bon décida de créér son propre ordre, plus prestigieux encore, qu'il baptisa du nom de la Toison d'Or, comparaison subtile avec sa propre quête pour l'indépendance et qui illustre l'immensité de sa culture classique (bien avant que les premiers humanistes français apparaissent et ne diffusent la culture grecque dans la société, avec un siècle de retard sur les Bourguignons). Le prestige de cet ordre ne se démentit jamais, chaque bourguignon était prêt à donner sa vie pour tâcher d'obtenir cette récompense sublime, et elle décora des personnages aussi illustres que le brave Roland d'Uytkercke, l'impavide Jehan de Créquy, l'illustre Jacques de Crèvecœur ou encore le fameux Baudot de Noyelles-Wion, celèbre pour ses bons mots en fin de banquet (il est l'auteur de ce fameux contrepet, toujours aussi délectable : "Les Françoys n'ont guère le sang froy").

Philippe le bon, créateur et premier chevalier de l'ordre de la Toison d'Or qu'il arbore fièrement à son cou magnanime.

Comme l'indique la photo montrée précédemment la médaille elle-même se compose d'une belle toison dorée, que l'on retrouve aux cous du Bon et du Téméraire sur tous leurs portraits, mais aussi de briquets et de pierres illustrant la devise de l'ordre : Ante Ferit Quam Flamma Micet (Il frappe avant que la flamme ne brille, pour les imbéciles qui ne comprendraient pas le latin), et dans lesquels on trouve deux B entrecroisés, montrant la souveraineté du duc sur les deux Bourgogne (le duché et le comté, aujourd'hui Franche-Comté, voilà qui devrait achever de convaincre nos camarades franc-comtois de rejoindre nos rangs).
Lors du démantèlement du duché et du mariage avec l'empereur Maximilien l'ordre passa chez les habsbourg, qui eux même allèrent se nicher en Espagne puis en Autriche, voilà pourquoi il existe désormais deux ordres, l'un plutôt catholique (l'Autrichien) l'autre plus honorifique (l'Espagnol). Il n'a rien perdu de son immense prestige (au contraire) et n'est distribué qu'à des personnages hautement renommés, et non pas distribués à la sauvette à des présentateurs télés ou à des artistes de pacotille comme une certaine légion d'honneur d'un pays qu'il est préférable de ne pas nommer. L'ordre de la Toison d'or reste vivement sollicité etla dernière réunion se déroula pas plus tard que la semaine dernière, elle fût présidé par Charles de Habsbourg Lorraine dont je me demande s'il n'est pas l'actuel descendant des ducs de Bourgogne, sa grande ambition pourrait en faire un personnage digne de ce poste, mais la question généalogique devra être explorée plus attentivement.

Nous, le comité de libération de la Bourgogne, demandons officiellement, qu'une fois l'indépendance acquise, l'ordre de la Toison d'Or soit intégralement réstitué au duché de Bourgogne.
Il va de soi que ceux qui auront défendu avec le plus d'ardeur l'indépendance seront légitimement récompensé par cette prodigieuse médaille. Alors si vous aussi, comme Philippe le Bon, Albert II ou Guilbert de Lannoy vous voulez obtenir l'odre de la Toison d'Or, vous savez quel mouvement il faut soutenir.

A bon entendeur !

9 commentaires:

Anonyme a dit…

C'est quoi le rapport entre le mythe de la toison d'or et l'apologie de moeurs ambigues ?

Anonyme a dit…

Diantre que de foutaises.
D'abords Vercingétorix est née en Auvergne et bien avant que les Burgondes ne se soient installées dans cette région du monde, donc oublie ton pseudo pour soutenir ce mouvement.

Bigre a dit…

Ensuite je dois te prévenir que les burgondes ce sont installées jusqu'à gennève à un moment donné de leur histoire. Va demander à la Suisse de nous rendre les territoires qui nous reviennent de droit. Avantles burgondes il y avait les romains qui eux aussi aurait tout à fait le droit de demander qu'on leur rende leur terre.
bref tout cela pour dire que ce n'est absolument pas concevable.
Cela fait trop longtemps que la bourgogne est française et je ne suis pas sure que tu sois plus bourguignon que moi je ne suis pas belge.

Bigre a dit…

personnellement moi j'ai toujours vécu en bourgogne depuis que je fais vingtcentimètre et personne ne m'a jamais demandé mon avis avant de déclarer la bourgogne indépendant il faudrait peut-être demander aux gens si sa les branches avant d'envoyer des lettres à des gouvernement parsque là ils vont y trouvés une bonne occasionde se marrer rien de plus

Vercingetorix a dit…

" C'est quoi le rapport entre le mythe de la toison d'or et l'apologie de moeurs ambigues ?"

Selon certains psychanalistes le mythe de la Toison d'Or ferait référence au cunilingus, mais ce n'est qu'une hypothèse après tout.

" Diantre que de foutaises.
D'abords Vercingétorix est née en Auvergne et bien avant que les Burgondes ne se soient installées dans cette région du monde, donc oublie ton pseudo pour soutenir ce mouvement."

Je sais bien que Vercingétorix est Arverne mais c'est en Bourgogne qu'il a mené son dernier combat, et sans les Mandubiens il n'aurait pas pu le faire. On l'a adopté en quelque sort, comme les Français ont adopté Charlemagne alors qu'il serait plutot allemand.

Vercingetorix a dit…

"Ensuite je dois te prévenir que les burgondes ce sont installées jusqu'à gennève à un moment donné de leur histoire. Va demander à la Suisse de nous rendre les territoires qui nous reviennent de droit. Avantles burgondes il y avait les romains qui eux aussi aurait tout à fait le droit de demander qu'on leur rende leur terre."

heh non justement parce que les Romains étaient eux-mêmes des envahisseurs. Si on suit ton raisonnement alors toutes les conquêtes militaires doivent être entérinées par l'histoire ? La civilisation burgonde a hélas disparu, meme si on en retrouve quelques références lors du duché de Bourgogne, mais j'estime que la culture bourguignonne est encore bien vivant et qu'elle gagnerait à s'exprimer dans sa pleine indépendance.


"bref tout cela pour dire que ce n'est absolument pas concevable."

Et pourtant cela se conçoit en ce moment même en Catalogne ou en Ecosse pour ne citer qu'eux.

"Cela fait trop longtemps que la bourgogne est française et je ne suis pas sure que tu sois plus bourguignon que moi je ne suis pas belge."

Moi j'en suis sûr au contraire, mais c'est parce que la culture bourguignonne est niée au profit d'une culture nationale, il suffit de bien observer pour la voir sauter aux yeux. Il n'est pas de pire aveugle que celui qui ne veut voir ;)

Vercingetorix a dit…

"personnellement moi j'ai toujours vécu en bourgogne depuis que je fais vingtcentimètre et personne ne m'a jamais demandé mon avis avant de déclarer la bourgogne indépendant il faudrait peut-être demander aux gens si sa les branches avant d'envoyer des lettres à des gouvernement parsque là ils vont y trouvés une bonne occasionde se marrer rien de plus"

Justement, mes lettres ont pour objet de demander l'organisation d'un referendum.
On ne m'a pas demandé mon opinion pour me faire français non plus après tout, c'est aux Bourguignons de décider.

Anonyme a dit…

Oui les habsbourg sont bien des descendants du duc de Bourgogne.

Un seul souci : il existe un autre ordre en Espagne

Et Napoléon a voulu créé un ordre "des trois toisons d'or..."

Bref c'est bien compliqué !!!

Anonyme a dit…

Merci à toi, oh cher Charles de nous parler de cette magnifique Toison d or que les Bourguignons ont créé... mais j' aurai aimé que tu t' indigne sur le fait que le roi d Espagne détenteur de l' un des deux ordres (car je ne sais pas qui est réellement le plus légitime entre celui d' Espagne et celui des Hasbourgs – je pencherai sur celui des Hasbourgs, mais ce n'est qu'un avis) ait décoré le président Français de cette insigne! Pour un Bourguignon c' est inadmissible qu' un français puisse en être décoré pour toutes les souffrances que les hauts dignitaires Français ont fait subir au peuple Bourguignon( massacres, vols de territoire, trahisons, meurtre de Jean Sans Peur...!!!). C' est je pense se foutre des Bourguignons, car les présidents connaissent, en théorie, l' histoire de France et c' est encore un coup porté aux Bourguignons. Je suis furieux de cette injure. J' aurai aimé connaître ton opinion sur ce sujet.
Je suis pour la liberté des peuples à disposer d' eux mêmes, de tous les peuples! Indiens d' Amériques, Indigènes d' Australie, Flamans, Irlandais, Ecossais (même s'ils avaient automatiquement la nationalité Française à une certaine période de l'histoire), Basques, Corses, et même les Bretons si l idée leur en vienne quoi qu' ils aient toujours étés à la bottes des Français : pour preuve les routes sans péages depuis 1532 et un certain traité, car tout est affaire de traité; nous le savons cher Charles. Nous somment, nous les Bourguignons, les plus légitimes dans ce territoire Gaulois, d acquérir notre indépendance, car quand notre grand Duc décéda, nous étions le pays le plus « riche » d'europe quant à la « petite »France(en territoire) aurai du être Anglaise (là, ce sont les droits du sang, mariages etc..). Sans cette satané Jeanne la pucelle que je ne porte pas dans mon coeur, car comme chacun sait elle permis à Charles VI, illégitime, batard (car fils de la reine et du duc d' Orléan!) à monter sur le trône de France en toute illégalité! Pauvre Charles V le cocu.
Pour parler des Burgondes si controversé, ils se sont installé sur ce territoire sans violence, et meme avec l aval des romains qui étaient biens heureux de voire ce peuple s installé aux frontières de leur empire vieillissant afin de faire barrage aux peuples soit disant barbares tels les alamans! Voili voilou
j avais d autres chose à dire mais je vais m arrêter là
vive les débats, vive la bourgogne, vive le mlb

Salutatoi