mardi 30 juin 2015

Le génie bourguignon

Pour la plupart des gens, le génie bourguignon se résume au vin et à la moutarde.
Une telle assertion n'est pas située aux antipodes de la vérité, puisque dans ces deux domaines, il est certain que les Bourguignons surclassent sans difficultés le reste de l'humanité. Néanmoins, c'est oublier un peu vite toutes les autres prodigieuses créations qui jaillirent de cet esprit fertile.
 Je me propose donc, dans ce court article, pétri de chauvinisme, de dresser la liste non exhaustive de toutes les grandes inventions bourguignonnes, afin de faire la démonstration de l'immensité du génie bourguignon (c'est-à-dire de notre génie !) :
  •  L'aiguille à coudre (c'est en Bourgogne en effet, à Solutré, que furent découvertes les premières aiguilles à chas. On peut donc dire que le textile est également une invention des Bourguignons, et que sans eux, nous serions encore vêtus d'inélégantes peaux de bêtes). 
  • Le propulseur (cet astucieux lanceur de flèches, très pratique pour chasser les mammouths et les bêtes sauvages fut lui aussi inventé à Solutré. Songez-y la prochaine fois que vous irez chasser un tigre à dents de sabre). 
  • La bière (comme il appert clairement dans cette chanson québecquoise, elle fut inventée par Jean-sans-Peur qui eut l'idée d'introduire le houblon dans la cervoise, que l'on confectionnait avec de l'orge). 
  • La crème de cassis. 
  • Le kir (inventé par le chanoine du même nom).
  • Les gougères. 
  • L’époisses. 
  • La béchamel
  • L'asperge, l'artichaut, le chou-fleur (c'est un cuisinier bourguignon qui le premier eut l'idée de cuisiner ces étranges légumes).
  • La morphine
  • La géométrie descriptive
  • La photographie
  • Le fusil photographique
  • Le moteur à combustion interne
  • Le Sphygmographe
  • Le pyréolophore
  • Le méridien sonnant
  • La bobine d'induction
  • L'échelle coulissante
  • La poésie en prose. 
  • La témérité (elle fut inventée par le duc Charles le Téméraire à la bataille de Nancy, le 5 janvier 1477. Avant cette date, seuls existaient le courage et, à la rigueur, l'intrépidité). 
  • La bonté (inventée par Philippe le Bon, qui, par son règne, mit un terme à 5000 ans de mesquinerie)
  • L'ivresse. 
  • Les torrents de foutres (ils furent inventés par Alexis Piron dans son Ode à Priape. Il n'existait avant cela que des jets de sperme, ou de banales écoulements jaculatoires). 
  • Le mouvement de Libération de la Bourgogne. 
  • Le ban bourguignon. 
  • Le boeuf bourguignon. 
  • Le bourgogne. 
  • Les Bourguignons. 
  • La Bourgogne. 
  • La joie de vivre. 
  • L'insouciance. 
  • La liberté. 
Gloire au génie bourguignon !

5 commentaires:

Global60 a dit…

Une pensée pour Augustin Mouchot

Charles le Téméraire a dit…

Ah Augustin Mouchot ! Mon cher compatriote semurois... L'inventeur de la plus grande bouilloire au monde (qui ne fonctionne que par temps de canicule). Son talent mérite en effet d'être salué !

Anonyme a dit…

Vous avez oublié Germain, Germain Arfeux, dans la liste.

:)

Vin Bourgogne a dit…

Bravo pour toutes ces inventions...vive la morphine, mais pour le goût je resterai fidèle aux vins, au boeuf bourguignon et à la moutarde, évidemment celle de Bourgogne en IGP
VLBL !

Anonyme a dit…

Le chanoine Kir, ça on savait, mais on ignorait que l'abbé Chamelle fût bourguignon.

Petrus