dimanche 23 novembre 2008

Fermeture de l'usine Amora de Dijon

Il est long et répugnant le cortège des turpitudes que la France a infligé à la Bourgogne pour l'asservir sous le joug de son insignifiance. Nous avions subi le pire : le château de Dijon où furent emprisonnés et torturés tant de nos compatriotes, les impôts excessifs, les famines organisées, l'oubli programmé de notre culture et même la suprême humiliation de se voir désignés du nom mille fois abhorré de "français". Et bien il faut croire que ces traitements barbares étaient encore trop doux aux yeux chassieux de nos navrants bourreaux, à présent c'est avec le dernier vestige de l'identité bourguignonne qu'il fallait en finir: j'ai nommé la moutarde !

Oui car qu'est-ce que la moutarde sinon un parfait symbole de l'âme immortelle de la Bourgogne concentré en pot de 440 grammes ?
Souvenons-nous que c'est Philippe le Hardi lui-même qui érigea ce succulent condiment en l'emblème de la Bourgogne, en inscrivant sur sa bannière après une épuisante campagne militaire "moult me tarde", qui devint la devise de la ville. Tabourot des Accords y voit même l'origine du mot moutarde, mais naturellement il se trouve encore de séniles étymologistes français pour contester cette version (oh les fats). Mais devant les évidences les plus inébranlables même la mauvaise foi des lécheurs d'huîtres qui nous servent de voisins doit baisser pavillon et Jehan Millot écrivit au XIV° siècle : « Il n'est moustarde que à Dijon ».
Cet assaisonnement exquis fit le délice de tous nos ducs : qui n'a pas en mémoire le fameux banquet de Rouvres donné en 1336 par Eudes de Bourgogne où l'on se gava de moutarde pendant près de 20 heures (ah on savait rigoler à l'époque !) ?
Les rois de France eux-mêmes nous jalousaient ce séraphique nectar, Alexandre Dumas affirme d'ailleurs que Louis XI (ce gros tas de bran), ne partait jamais en campagne sans son pot de moutarde. Quant à Louis XIV, pour justifier sa pompeuse qualification de roi Soleil il aimait à s'enduire le corps de moutarde dijonnaise (comme on le comprend, est-il de plaisir plus délicat dans cette existence souvent ingrate ?).



Les moutardiers du XIV° siècle n'avaient-ils pas l'air d'être de sacrés loustics ?

La moutarde contient à elle seule tous les éléments essentiels de l'âme bourguignonne, elle est savoureuse, piquante, jaune, onctueuse, elle peut brûler les parois nasales (passion ô combien bourguignonne), elle est liée aux plaisirs de la table et contient du vin dans sa composition, ce qui la relie à nos deux plus grandes passions : l'alcool et la nourriture. On lui connait également des vertus médicinales avec ses propriétés digestives et antiseptiques, enfin les plus grands connaisseurs de cette sauce prodigieuse n'ignorent pas qu'elle constitue un lubrifiant d'une redoutable efficacité (ce n'est pas mon actuelle compagne qui me contredira hehe).

Tout ceci nous montre bien qu'avec la fermeture de l'usine Amora de Dijon, c'est avec l'âme bourguignonne que la France veut en finir. En coupant la fabrication de moutarde de ses racines dijonnaises c'est l'Histoire qu'on nie et c'est notre culture qu'on bafoue !



Or que vont faire les autorités face à cela ? l'Etat français compte-t-il agir ? HAHA ! Je n'hésite pas à affubler ceux qui se vautrent dans la fange d'une telle hypothèse du nom encore trop élogieux d'andouilles ineptes. Et François Rebsamen ? Il est trop occupé à défendre sa place dans un parti bien français et en pleine débandade. Du reste, voudrait-il agir qu'il n'en n'aurait pas les moyens.

Cette catastrophe qui va lourdement contribuer à la banalisation de la ville de Dijon ne pourrait se résoudre qu'à une condition, une seule : la Libération de la Bourgogne. Alors et seulement alors nous pourrions nationaliser cette usine, au nom de nos intérêts collectifs et de la défense de notre patrimoine.

Pour sauver la moutarde de Dijon : vive l'indépendance de la Bourgogne !

27 commentaires:

Anonyme a dit…

Sur l'image on dirait que la moutarde sort directement de l'anus du moutardier !

Anonyme a dit…

Comme tous les autres, vous n'avez manifestement rien compris M. Vercingétorix : il y avait déjà belle lurette que la moutarde n'était plus fabriquée à Dijon. Elle n'y était plus que conditionnée. Aujourd'hui le conditionnement est installé à l'usine de Chevihny ( en Côte d'Or ) , où la moutarde était déjà fabriquée, càd une usine plus moderne que ne l'était celle de Dijon, pour une question de practicité évidente.

Perdez vos douces illusions, cela prouve bien que vous n'êtes pas moins abreuvé d'informations toutes conditionnées tel le veau français moyen. Que de déception ...

Le Tsar

Anonyme a dit…

Anonyme => Oui,mais supprimer la dernière usine de Dijon revient à bafouer son histoire.
Bien sûr que nous le savons et c'est malheureux que notre chère moutarde n'y est plus fabriqué UNIQUEMENT à Dijon.
Mais c'est les conséquences du Mondialisme...

Vercingetorix a dit…

Je ne suis pas si naïf, je sais bien que Amora n'a déjà plus grand chose de dijonnais, de même que je ne me leurre guère sur l'authenticité des produits que l'on trouve dans les supermarchés, mais ce combat est avant tout symbolique, si Dijon n'entre plus dans aucune des étapes de la fabrication de la Moutarde on voit bien qu'à moyen terme l'intérêt de relier les deux s'estompera, par conséquent c'est une partie de l'identité dijonnaise qui disparaitra.
Et si la Bourgogne Libre ne défend pas l'identite dijonnaise, qui le fera ?

Anonyme a dit…

Me revoici pour apporter une précision et non des moindre puisque c'est une vraie désilusion. En effet ce ne sont pas les français qui sont les plus responsable de ça mais Le groupe multinational néerlando-britannique Unilever à savoir nos anciens alliers britanniques pendant la guerre de 100ans et nos anciens con-citoyens hollandais sous charles le téméraire.
N'étant pas expert sur l'organisation d'amora je ne dirai rien sur la fabrication de la moutarde du moment quelle reste en Bourgogne (prochainement libre)mais le minimum est que le siège social d'amora soit dans la capitale dijonnaise.
Alors que tout les bourguignons mangent de la moutarde de dijon avec un bon steack de charolaise et nous les tiendrons par la bourse si j'ose dire, seule moyen aujourd'hui d'agir.

Un charolais triste mais pas découragé

Vercingetorix a dit…

Oui bien sûr, vous avez raison, mais ce que j'essayais de démontrer avec cet article c'est que si nous n'étions pas sous domination française nous aurions pû sauver cette usine, par conséquent je tiens la France pour responsable de ce désastre.
Heureusement, tant que les pâturages du maconnais ne seront pas peuplés de vaches normandes la Bourgogne n'aura pas entièrement perdu son identité !

Anonyme a dit…

J'ai parcouru toutes les terres du monde et partout la même fierté m'étreignait lorsque dans les bouges de Kuala-Lumpour ou les snacks de Los Angeles je voyais le nom de ma chère ville sur les sachets de moutardes.....
Je pleure toute les larmes de mon corps depuis cette atterante nouvelle...
J'ai mangé hier une viande charolaise accompagnée de moutarde pour me consoler...
Je remercie Alexande Dumas pour son soutien constant, en effet, que ce soit dans ses mémoires où dans son dictionnaire de cuisine (magnifique testament), partout il défend la cuisine bourguignonne... Son mépris du "vin" de Bordeaux et son amour du Bourgogne se retrouve dans chacune de ses pages.....

Vin-Sans-Soif

Vercingetorix a dit…

Oui c'est d'ailleurs de lui que je tiens cette anecdote relative à Louis XI, c'est dire si je n'ai pas hésité longtemps à la reproduire sur ce site.

Anonyme a dit…

Tu lubrifies vraiment Valentine avec de la moutarde? Ton patriotisme bourguignon est-il donc si fort que que tu en ai même abandonné le beurre qui convient si bien à cette ouvrage ?

Vercingetorix a dit…

Comme je l'ai cet usage n'est réservé qu'aux fins connaisseurs, en tous cas tous ceux qui s'y sont essayés ont définitivement abandonné le beurre si trivial et si peu pratique en définitive.

Ceci dit qui que vous soyez je vous serai reconnaissant de ne pas étaler ma vie privée dans les commentaires de ce site : merci.

Pierren a dit…

Bonjour Vercingétorix !

Quel bonheur de retrouver un relais pour une cause qu'on peut croire superflue, ringarde ou perdue...
Etudiant en urbanisme forcé de s'exiler a Paris ou toutes nos valeurs bourguignones sont bafoués et ou je subit les moqueries de ces Français, je regrette éperdument la saveur des forets et des vignes ou tant de tradition et de fierté sont présentes...
Je n'en ublie cependant pas de penser a ma terre chérie, en espérant qu'Autun arrête de dépérir, que Le Creusot se recycle et que Dijon Obtiennent enfin sa nouvelle gare TGV.
Tel que pour la fête de la Vivre, j'espère que nous résisteront au dragon Français et vengerons la mort de notre cher Jean San Peur un joue ou l'autre.

Combien de fois je pense a la vison des champs sans fin, de notre ruralité si chère a nos cœur, que ces Parigos considèrent comme une terre inutile et dénoué d'intérêt... Combien de fois j'ai regardé mon drapeau bourguignon en lui disant que j'était fier de sa beauté....

Tu peux compter sur nous (moi même et Géoboss1 )et tu entendra parler de notre cause très prochainement, nous te l'assurons.

Très Amicalement

Pierren

Anonyme a dit…

Malheureusement, pour les vaches les limousines tendent de plus en plus à investir nos paysages même dans l'Auxois (ma terre de coeur au sein de ma terre de coeur) et même les bisons aux alentours de Vitteaux fut un temps et ceux parce que les français trouvent le chaolais trop gras et semble préférer la marque fast food américaine au gand M.

geoboss1

Anonyme a dit…

Juste une question, quel drapeau prenez-vous pour représenter la Bourgogne la croix de St André ou les armes "classiques" de Bourgogne? Rien à voir certe mais la question me traversait juste l'esprit!

Vercingetorix a dit…

Pardon pour le retard, je suis débordé en ce moment, et il n'y aura sans doute pas de nouveaux messages avant les vacances.

Pour vous répondre nous utilisons les deux drapeaux, mais nous avons une certaines préférence pour la croix de Saint André en raison de son caractère anti-français.

geoboss : quels cons ces Français. Ceci dit on trouve encore des bisons entre les Laumes et Pouillenay.

Pierren : il n'y a que ceux qui ne la connaissent pas qui trouvent notre cause ringard.
En tous cas je suis très touché par vos marques d'amitié, bienvenue à vous deux !

Anonyme a dit…

la bourgogne indépendante ??
comment obtient on la nationalité bourguignonne?
Il faut y être nait ? Y avoir de la famille ? Y vivre depuis un certain temps? preferer la moutarde au ketchup ?
je suis perplexe...
et quel régime pour la bourgogne indépendante ? république ? royalisme ? (puisque vous semblez vouer un culte à Jean 1er et compagnie)

Ce gout démesuré pour la "terre" et les "traditions", cette volonté d'aller glaner de la fierté dans l'histoire ne tendent à prouver qu'une seule chose, votre soit disant "culture" vacille et vous semblez incapable de la réinventer ou du moins de la protéger. Vous n'êtes decidemment pas très loin du "au moins en 1940..." (je sais bien que vous allez me sortir que la Bourgogne était une grande terre de résistance, je vous répondrais que les résistants ne se battaient pas pour la Bourgogne, mais contre ceux qui aimaient un peu trop leurs culture et leur histoire, au point de l'idéaliser et de l'opposer)
Vous etes très naïfs de croire qu'en faisant sécession vous protégerez mieux vos vaches et vos usines à moutarde.

Anonyme a dit…

http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/PRESS//bourgogne-libre-la-n-796-du-11-06-1960,6863914.aspx

Vercingetorix a dit…

>>>Ah oui j'ai découvert l'existence de ce journal récemment moi aussi.
J'espère qu'à l'avenir nous pourrons racheter le titre et publier notre propre journal diffusé dans les maisons de la presse.

>>>> Pour la Bourgogne indépendante je suis personnellement favorable à un régime duchiste, mais ce sera aux Bourguignons de se prononcer évidemment.
Quant à vos accusations de naiveté, je me contenterai de vous répondre par un haussement d'épaules bien appuyé. La naiveté c'est ainsi que l'on désigne aujourd'hui tout projet un peu ambitieux, tout refus de se conformer au plat cynisme ambiant. Nous ne sommes pas les premiers dans l'Histoire à se voir qualifiés de naifs parce que nous ne brossons pas le pouvoir dans le sens du poil. Evidemment il serait beaucoup plus confortable de se vautrer dans l'idée que l'Histoire s'est arrêtée et de ne se projeter que dans la prochaine petite élection aux enjeux mesquins. Mais nous, nous voyons grand et loin, nous remplaçons le cynisme par l'enthousiasme et le scepticisme par la jouissance de l'action. En avant Bourgogne !

Au fait malgré vos sarcasme, sauriez-vous nous dire quel autre moyen il existe de sauver l'usine Amora ?

Anonyme a dit…

Je suis bien d'accord, pour siter Che Guevara "Soyons réalistes, exigeons l'impossible" (j'interpelle l'état d'esprit pas l'idéologie) et pour la résistance, beaucoup ont cessés leurs activités de résistance après la libération de la région ( ce qui n'enlève rien au mérite de ces héros)! A méditer!
geoboss1

Anonyme a dit…

Vercingetorix => Bonne idée le journal,encore faudrait t'il trouver une maison de presse qui veuille bien nous éditer.

Anonyme a dit…

Le pire étant que la moutarde n'est même pas produite en Bourgogne... mais viens du CANADA !!!

Anonyme a dit…

Le pire étant que la moutarde n'est même pas produite en Bourgogne... mais viens du CANADA !!!

Anonyme a dit…

Mais quelle bande de trous du culs que vous faites ! Arrêtez votre nombrilisme pré-pubert et ouvrez les yeux. Même s'il y a beaucoup de raisons en ce moment de ne pas être très fiers d'être Français, je pense que la population bourguignonne se porte mieux aujourd'hui que sous les ordres éventuels d'abrutis comme vous!

Anonyme a dit…

Many people argue that eating too many plants grown with commercial fertilizers or pesticides can cause health problems.

Use the cultivator to make holes in the soil and turn it up just a little between the rows.
In some cases, the quantity of materials for making compost in the amounts desired (an annual layer 2
inches deep across the garden) cannot be obtained.

My homepage :: pelvis

Anonyme a dit…

At that time, I was a very ordinary promoter at a small company, of course, I earned
not much money which was just enough to support myself.
If so, taking steps like trying to prevent further injury or
loss of blood are the most important thing you can do.
Thanksgiving day is coming, I should buy a thanksgiving gift for Linda.
If you have a personal injury legal matter, a dog bite or if
you’ve lost a loved one in a wrongful death accident, call the Law Offices of R.
You must be introduced with a display screen with several alternatives one particular of which will be safe mode with networking.



My web page ogenetic

Anonyme a dit…

If there's no traffic it should take you about 20 or 30 minutes but traffic is pretty common and it could therefore take you at least an hour, a taxi to the airport should cost no more than 30 Egyptian pounds but some people will try to charge you as much as 200. A once great nation is sliding down the toilet and most everyone, especially politicians, are lying endlessly as it does, as if the nation’s decay should be ignored rather than honestly combated by its citizens. There are many specialists that deal in printing press service online. God gets all buddy-buddy with Satan and in fact hires Satan to cause our hero all sorts of misfortunes and calamities. When scrapping with newspaper clippings, in most situations it is important to take the proper steps to make them archival safe before putting them with your photos in your scrapbooks.

Here is my web site; egyptian newspapers

Anonyme a dit…

"Organic Mulch) (University of Illinois at Urbana-Champaign, NRES-19-97). Owning a regular lawn mower does not mean you have to give up on mulching your yard; you just have to be willing to do some work. This same person spread several yards of the mulch around their house before they realized the problem, and it ruined many of their plants.

Anonyme a dit…

With all due joys, this should be the period of utmost carefulness and conscious concentration
on the vital issues affecting the future the nation and due attention of not being stabbed from the back.
The newspaper printing machines available online these days are superior in performance.
Born in the village of Kafr Tahla outside of Cairo, El Saadawi received
female genital mutilation (FGM) when she was six years old.
I mean there is certainly intelligence behind the
construction, so Mother Nature has to take a back seat in this
case. 8 At the dinner table always sit next to a
member of the same sex, unless your host or hostess suggests otherwise,
likewise in cafes and restaurants.

my website ... egyptian newspapers