dimanche 10 mars 2013

Prophéties pour la Bourgogne

2012, on s'en souvient, fut l'année de la grande prophétie des Mayas, qui nous avaient annoncé, pour le 21 décembre, la fin du monde, où à tout le moins, un radical changement d'ère. Force est de constater que, depuis le 21 décembre 2012, le monde ne se porte pas fort mal, et que s'il y a eu un changement d'ère, celle qui a émergé ressemble bougrement à celle qui lui a précédé.
Cependant, si les Mayas n'étaient visiblement rien d'autre que de vulgaires escrocs, il est un homme dont les talents de visionnaires ne sont plus à démontrer, c'est Michel Nostradamus ! En plein milieu du XVI° siècle, cet apothicaire de haut renom composa un certain nombre de quatrains qui se sont révélés étonnamment prophétiques.
Qu'on en juge.
250 ans avant son avènement, Michel n'avait-il pas prédit, et avec précision, la venue au monde de Napoléon 1er dans les lignes suivantes ? :

Cent.1 - 60
Un Empereur naîtra près d'Italie,
Qui à l'Empire sera vendu bien cher,
 Diront avec quels gens il se rallie,
Qu'on trouvera moins prince que boucher.

De plus, Nostradamus n'avait pas seulement prédit l'avènement de l'empereur, il avait également prédit, avec une redoutable clairvoyance, sa chute, et son exil temporaire sur l'île d'Elbe, qui préluda à sa défaite définitive  ! Voyez plutôt :


Cent. 1 - 32
Le grand empire sera tôt translaté
En lieu petit, qui bientôt viendra croître :
Lieu bien infime d'exigu comté,
Où au milieu viendra poser son sceptre.

Mais ces augures sont encore peu de choses. D'une manière toujours plus époustouflante, avec cette fois quatre cents d'avance (!), le père Nostradamus, parvint à prédire, avec d'irréfutables détails, la révolution islamique d'Iran de 1979, au cours de laquelle l'ayatollah Khomeiny, après un exil en France, renversa la famille royale. Lisez ceci :

Cent.1 - 70
Pluie, faim, guerre en Perse non cessée,
La loi trop grande trahira le monarque,
Par là finie en Gaule commencée,
Secret augure pour à un être parque.



Même les plus sceptiques d'entre nous ne sauraient manqué d'être troublés par de semblables coïncidences. C'est donc toujours avec profit que l'on peut se plonger dans les quatrains de cet extravagant médecin.
Or, l'autre jour, en compulsant fiévreusement les pages sibyllines de ces fantastiques prophéties, je m'aperçus que Nostradamus avait émis un certain nombre de prédictions sur la Bourgogne qui m'ont paru du plus grand intérêt, et que livre à votre attention.
Disons d'abord tout net que ses oracles bourguignons ne sont pas tous des plus heureux, que des heures violentes ne sont d'ores et déjà conjecturées.
Ainsi, Michel fait cette lugubre annonce :

Cent. 1 - 80 
De la sixiesme clair splendeur celeste,
Viendra tourner si fort en la Bourgongne,
Puis naistra monstre de très hideuse beste,
Mars, Avril, May, Juing, grand charpin et rongne.


Que sera-ce que cette hideuse beste dont il est ici question ? Nostradamus faisait-il allusion à la venue de François Hollande qui doit en effet se tenir demain, à Dijon ? Ou bien s'agirait-il d'un monstre pire encore ? François Rebsamen tiendra-t-il compagnie au président français ?
Difficile à dire, mais nous ne sommes pas pressés de voir s'accomplir un tel cauchemar.
Fort heureusement, tous les quatrains qui concernent la Bourgogne ne sont pas du même tonneau. Certains sont même beaucoup plus réjouissants, comme celui-ci :

Cent. 4 - 17
Changer à Beaune, Nuy, Chalons et Dijon.
Le Duc voulant amender la Barée,
Marchant près fleuve, boisson, bec de plongeon.
Verra la queue : porte sera serrée.

Oui, vous avez bien lu : Nostradamus parle bel et bien d'un duc de Bourgogne ! Nous reverrons donc bientôt le grand duché renaître ! N'en doutons plus ! Et avec quel duc  ! Un duc pris de boisson, bien ivre, se promenant le long de la Saône et choyant ivre mort dans la flotte ! bref, un duc bien bourguignon tel que nous l'appelons de nos voeux.
Ah puissions nous voir bientôt cette "queue" et cette "porte fermée" !

Michel promit en outre à ce duché à un grand destin européen. Il composa en effet ces vers :

Cent. 2 - 74
De Sens, d'Autun viendront jusques au Rosne,
Pour passer outre vers les monts Pyrennees,
La gent sortir de la marque d'Anconne,
Par terre et mer suivra à grand traines.


Oui, tout indique que les Bourguignons, à nouveau se lèveront, sortiront de leurs frontières et marcheront glorieusement vers le Sud, comme leurs ancêtres les Burgondes. Heures exaltantes en perspective !

Marcher hors de ses frontières. La Bourgogne en aura-t-elle le pouvoir ? Pour Nosttradamus, cela ne présente pas le moindre doute. Il nous est en effet annoncé que dans l'avenir, le pouvoir bourguignon sera terrible ! Ce quatrain, riche d'espoirs, nous le garantit : 

Cent. 2 - 76 
Foudre en Bourgongne fera cas portenteux,
Que par engin oncques ne pourroit faire,
De leur senat sacriste fait boiteux,
Fera scavoir aux ennemis l'affaire.


Oui vous avez bien lu : un jour, la Bourgogne se dotera d'une arme redoutable, que nul autre pays ne saura imité et qui s'abattra comme la foudre sur ses ennemis ! Oui nous ferons "savoir à nos ennemis l'affaire" ! La Bourgogne sera bientôt l'une des plus grandes puissances militaires de ce continent  Tremblez bouffeurs de crapauds ineptes, car votre règne en Bourgogne, touche bientôt à sa fin ! Nostradamus vous l'annonce !

Ainsi, ces géniales prophéties  rejoignent presque en tous points celles du Mouvement de la Bourgogne Libre et coïncident parfaitement avec la logique historique. L'étude de l'Histoire, l'analyse politique et l'astrologie parlent d'une même voie, elles aboutissent toutes à la même irréfragable conclusion : la Bourgogne sera libre !



"Hexagone sera bientôt brisé
Les buveurs d'eau seront tout desconfyts
Grand vin bu sera en moult quantité
Par les vainqueurs grisés et esbaudis"
Prophétie du M.L.B.

4 commentaires:

Anonyme a dit…

Et madame Soleil, qu'est-ce qu'elle en dit ?

Guigone de Salins a dit…

Splendide! Je me réjouis fort sauf peut-être de la victoire militaire car les exploits guerriers me laissent froide

Anonyme a dit…

Vos post me tordent de rire, c'est un régal pour les zygomatiques !
Stéphane, "étranger" francilien.

.Méliasens. a dit…

Par ZEUS !