samedi 8 mars 2008

Les élections municipales : une mascarade à la française !

Bon et bien ce n'est pas de gaieté de coeur que je vous annonce que ces nouvelles élections (celles de demain, hâtivement qualifiées de municipales par des médias corrompus) sont un nouveau revers pour le Mouvement de la Libération de la Bourgogne. En effet notre charte, pourtant remplie d'idées susceptibles de rassembler une majorité de Bourguignons et porteuse de projets grandioses n'a pas reçu une seule réponse positive, ni même négative d'ailleurs, on n'a opposé à ces projets sublimes, à cette clameur vibrante du vacillement des chaines de l'oppression qu'un peuple tout entier voulait briser, que le glacial silence de la censure, et oui je parle de censure, comme qualifier autrement le baillonnage de nos coeurs.
Disons le clairement : il n'y a pas plus de démocratie en France qu'il n'y en avait en U.R.S.S. et malgré ce que tout le monde prétend, la France n'est pas le pays des Droits de l'Homme, à moins que l'exploitation des peuples ne soit considérée comme une liberté fondamentale. Non, un pays où le pluralisme ne peut s'exprimer et où les aspirations les plus légitimes ne peuvent pas être soumis au suffrage universel n'est pas un pays démocratique.
Voilà pourquoi, demain, si vous m'êtes fidèles, si vous êtes fidèles à la Bourgogne, vous inscrirez sur vos bulletins :
A BAS LA FRANCE VIVE LA BOURGOGNE LIBRE,
unique façon de faire entendre notre mécontentement face à cette clownerie.


Mon bulletin de vote, voilà qui devrait faire grincer les dents de ceux qui vont dépouiller mon enveloppe. Oh bien sûr ça ne changera pas le résultat des élections (truquées) mais au moins le message aura été lancé à la face du pouvoir !

2 commentaires:

jb a dit…

Je vois que tu t'arranges pas toi...

Yazok von Kenoby a dit…

OUAAAAAAAAAAAAAAAAAAIS !!!
Mort aux usurpateurs !!!